Tout savoir sur la pompe hydraulique manuelle

Une pompe hydraulique manuelle est utilisée pour alimenter des actionneurs de faible volume, mais aussi en alimentation de secours ou lorsque l’entraînement électrique ou thermique n’est pas possible.

Le principe est simple : en actionnant un levier (va-et-vient), l’utilisateur envoie le débit d’huile, aspiré depuis un réservoir, vers le circuit. Il existe de nombreux modèles et options, mais nous pouvons différencier les pompes à main simple effet des pompes à main double effet.

Nous ne parlerons ici que de notre gamme (jusqu’à 350 bar), mais il existe aussi des pompes à main très haute pression (700 bar et plus).

Fonctionnement d’une pompe hydraulique manuelle

La manœuvre du levier de haut en bas permet au piston d’aspirer l’huile dans le réservoir (à la montée du levier) et de refouler l’huile vers le circuit (à la descente du levier), grâce à un clapet. C’est le principe de la pompe à vélo !

Il existe des modèles à double action de pompage, c’est-à-dire que les actions d’aspiration et de refoulement se font simultanément. Dans ce cas, l’huile est envoyée vers le circuit lors de la montée et lors de la descente du levier. La double action de pompage permet de réduire l’effort sur le levier à débit et pression équivalents.

L’aspiration de l’huile se fait directement dans le réservoir intégré à la pompe, ou à distance par l’intermédiaire d’un flexible hydraulique d’aspiration (pompe en ligne).

Le levier commande un piston, par l’intermédiaire d’une biellette, et les mouvements de va-et-vient du piston créent une dépression (aspiration) et un refoulement (débit) de l’huile.

Pour rappel, la pompe délivre uniquement un débit. La résistance de la charge sur l’actionneur engendre la pression. Les pompes à main sont généralement de faible débit, même si cela dépend de la vitesse d’action de l’utilisateur.

Dimensionnement

D’abord le choix d’une pompe simple effet ou double effet sera fonction de l’actionneur.

Ensuite, les pompes à main existent en plusieurs cylindrées ; c’est le volume d’huile qui est délivré à chaque action de pompage, en cm3.

Attention : plus la cylindrée est élevée, plus l’effort sur le levier sera important, à pression égale. Il existe dans notre documentation des courbes débit/pression pour déterminer l’effort sur le levier. On estime qu’un effort à fournir de 20 Kg est déjà important.

La cylindrée va aussi déterminer le nombre de coups de levier à fournir pour sortir entièrement le vérin. Il suffit de diviser le volume total du vérin (cm3) par la cylindrée de la pompe à main.

Vous l’aurez compris, le choix de la cylindrée dépend aussi de l’usage. On peut accepter un effort ou une durée plus importante si l’usage est occasionnel. Pour un usage régulier, on privilégie le confort de l’utilisateur.

Il faut enfin choisir un réservoir adapté à l’application, c’est-à-dire d’un volume supérieur à l’ensemble des vérins à alimenter. C’est lui qui servira de point de fixation de l’ensemble. Nous avons une gamme de réservoirs flasquables de 1 L à 30 L.

On pourra aussi ajouter des options (voir plus loin).

Fluide

Les pompes à main standard sont prévues pour être utilisées avec un fluide hydraulique minéral ou synthétique, compatible avec les joints nitrile. La viscosité idéale est de 46cSt, main elle dépendra de la température.

Découvrez l’ensemble de nos ressources au sujet des pompes à main dans l’onglet Documentations.

La pompe à main simple effet :

C’est le modèle le plus courant. Comme son nom l’indique, elle permet l’alimentation d’un vérin simple effet, c’est-à-dire qu’un seul orifice envoie le débit d’huile.

Un robinet, ou levier, de décompression peut être intégré pour permettre le retour de l’huile dans le réservoir, par le même orifice. Le réservoir est intégré sous la pompe à main, mais peut aussi être à distance. Dans ce cas, la pompe dispose d’un deuxième orifice pour aspirer l’huile dans un réservoir (pompe à main « en ligne »).

La pompe à main simple effet alimente généralement un vérin hydraulique simple effet, par exemple une béquille de remorque agricole. Dans cet exemple, l’huile retourne au réservoir à l’ouverture du robinet de décompression avec un ressort de rappel assurant la rentrée de la tige du vérin. 

La pompe manuelle simple effet est aussi utilisée en secours, en cas de coupure d’alimentation électrique, sur une installation hydraulique (exemple : centrale hydraulique). Dans ce cas, la pompe à main alimente le bloc distributeur existant, lequel doit aussi être pourvu de secours manuel pour pouvoir diriger l’huile !

La pompe à main double effet :

La différence avec le modèle simple effet est la présence de deux orifices en plus de l’aspiration.

Un levier permet de sélectionner l’orifice par lequel le débit est envoyé, l’autre orifice étant alors le retour au réservoir. Cela permet d’alimenter un vérin hydraulique double effet sans avoir besoin d’un distributeur.

Les autres caractéristiques et options sont similaires au modèle simple effet.

Options

Il existe à notre gamme de nombreuses options, qui dépendent :

  • Du fluide : réservoir plastique, acier, aluminium, inox, mixte, joints spéciaux.
  • De l’environnement : modèles « Off-shore », tout inox, avec peinture, aluminium.
  • De la sécurité : limiteur de pression, ressort de rappel (« homme mort »), clapet anti-retour piloté, limiteur de débit.
  • De l’application : double débit (haute pression et basse pression), double aspiration, réservoir sur-mesure.

Variante à pied

Nous avons aussi des modèles de pompes hydrauliques à pied. Sur le même principe que les pompes manuelles, une pédale effectue l’action de pompage. Elle permet à l’opérateur de garder libres ses deux mains (exemple : presse d’atelier).

Si vous constatez que le débit ne sera pas suffisant ou l’effort à fournir trop important, il faudra vous diriger vers nos mini-centrales économiques ou nos centrales sur-mesure, avec un entraînement électrique (12-24Vcc, 220-230/400Vca) ou thermique.

Vous souhaitez être guidé par nos technico-commerciaux ? Adressez-nous votre demande ici ou appelez-nous au 02 99 00 84 00.

Olivier Chalmel

Responsable Technique

Vous aimerez aussi lire ces articles

Les coulisses – Fabrication d’une centrale hydraulique

Les coulisses – Fabrication d’une centrale hydraulique

Chez SOCAH Hydraulique, chaque projet nécessite expertise et savoir-faire. Nous sommes fiers de notre capacité à concevoir et assembler des centrales hydrauliques sur-mesure à partir de notre stock et adaptées à vos besoins hydrauliques. Aujourd’hui, nous vous...

Comment bien choisir un vérin pneumatique ?

Comment bien choisir un vérin pneumatique ?

Dans un dernier article, nous vous avons partagé une méthode pour tester l’étanchéité de votre vérin pneumatique. Aujourd’hui place à un autre sujet sur l'air comprimé : comment bien choisir votre vérin. A quel moment utiliser un vérin pneumatique ? Les vérins...

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux