Comment sélectionner le diviseur de débit adapté à la fonction ?

Les diviseurs de débit à engrenages sont des composants hydrauliques de très haute précision qui divisent l’huile en un rapport prédéfini, qui peut être le même pour toutes les sections ou différent. Cette fonction est due à des engrenages en série, capables de diviser le débit d’huile d’entrée en plusieurs débits, avec des rapports identiques ou différents.

 

De par ces caractéristiques, les diviseurs de débit peuvent donc être utilisés pour 3 fonctions principales :

  1. diviser le débit d’huile
  2. combiner les débits, c’est-à-dire unifier les flux
  3. multiplier la pression

Les diviseurs de débit hydrauliques Vivoil sont disponibles en 4 modèles :

  1. Sans soupape
  2. Avec une seule soupape de rephasage
  3. Avec plusieurs soupapes de rephasage et anti-cavitation
  4. Diviseur de débit auto-compensé MIA-FD

Comprendre les différentes caractéristiques de chaque type est la première étape pour pouvoir

choisir le diviseur de débit le mieux adapté à votre projet.

 

1 – Diviseurs de débit sans soupape

 

Les diviseurs sans soupape peuvent être utilisés pour les trois fonctions mentionnées, comme : diviser le débit, combiner le débit et multiplier la pression.

Nous suggérons ce choix si l’application n’a pas de fréquences de mouvement élevées (peu de cycles).

 

2 – Diviseurs de débit avec une seule soupape de rephasage

 

Les diviseurs à soupape unique peuvent également être utilisés pour diviser ou combiner le débit et multiplier la pression mais, contrairement à ceux à soupapes multiples, ils sont plus faciles à régler. En fait il suffit de régler la pression du seul clapet présent dans le composant pour régler tous les éléments. Avec ce type de diviseur, l’erreur est remise à zéro à chaque fin de course dans un seul sens.

 

3 – Diviseurs de débit avec plusieurs soupapes de rephasage et anti-cavitation

 

Contrairement au modèle que nous venons de voir, ce type de diviseur comporte à la fois une soupape de surpression et une soupape anti-cavitation dans chaque section, et le décalage est réinitialisée dans les deux sens.

Il convient aux trois fonctions typiques du diviseur de débit.

 

4 – Diviseur de débit auto-compensé MIA-FD

 

MIA-FD, acronyme de Manifold Instantaneous Auto-compensated Flow Divider, est notre nouvelle génération de diviseurs. Il a été conçu pour diviser et alimenter les différentes sections avec des débits constants et indépendants.

C’est un produit innovant car, en plus du système habituel de division à engrenages, il est compensé en pression, afin de permettre de gérer les différentes charges sur les vérins tout en gardant la meilleure division, même avec de grandes différences de pression.

Contrairement aux autres diviseurs que nous proposons, le MIA-FD ne peut pas être utilisé comme multiplicateur de pression.

Il n’est actuellement disponible que pour le groupe 1 et se caractérise par le réalignement continu des débits. Par conséquent, l’erreur est continuellement ratrappée.

De plus, il est pré-équipé de brides CETOP 3 qui permettent le montage de valves 2 ou 3 positions pour personnaliser sa fonction. Il s’agit donc non seulement d’un diviseur de débit compensé, mais aussi d’un véritable collecteur.

Comment choisir le modèle qui vous convient le mieux en 3 étapes

 

Pour choisir le diviseur de débit hydraulique le mieux adapté à votre projet, il vous suffit de suivre les 3 étapes suivantes.

 

1 – Décidez quelle capacité vous souhaitez diviser puis définissez la cylindrée

Pour choisir le diviseur de flux le mieux adapté à votre projet, vous devez d’abord définir la cylindrée de chaque section en utilisant cette formule :

  • Cylindrée d’un seul l’élément = débit d’entrée total / nombre de sections

puis définissez la cylindrée avec ce calcul simple :

  • cylindrée = débit d’un seul élément / 2

Ou mieux, vous pouvez identifier la cylindrée dont vous avez besoin en utilisant les tableaux de nos catalogues techniques, en tenant compte du débit suggéré qui y est indiqué.

 

2 – Choisissez le groupe (la taille)

Maintenant que vous savez de quelle cylindrée vous avez besoin, vérifiez qu’elle est compatible avec la pression que vous souhaitez atteindre et identifiez le groupe le plus adapté.

Nos diviseurs de débit sont disponibles en quatre groupes :

  • groupe 0 : cylindrée 0,16 cm3/tr – 2,28 cm3/tr, pression maximale jusqu’à 210 bar
  • groupe 1 : cylindrée 0,91 cm3/tr – 9,88 cm3/tr, pression maxi jusqu’à 220 bar.
  • Pour le diviseur de débit MIA-FD, la pression maximale est de 250 bar.
  • groupe 2 : cylindrée 4,2 cm3/tr – 39,6 cm3/tr, pression maxi jusqu’à 210 bar
  • groupe 3 : cylindrée 14,89 cm3/tr – 86,87 cm3/tr, pression maxi jusqu’à 300 bar

Dans le tableau suivant, vous pouvez voir les diviseurs de débit Vivoil disponibles :

 

Vous avez besoin d’aide? Notre service commercial est là pour vous aider.

Contactez-nous, nous nous ferons un plaisir de vous donner un coup de main !

 

3 – Choisissez le modèle qui vous convient

La dernière étape est le choix du modèle : en fonction de l’application, vous pouvez opter pour un diviseur de débit sans soupape, ou une soupape unique, ou plusieurs soupapes ou le MIA-FD, puis définir les détails avec lesquels le commander (par exemple les plages de pression des vannes).

 

Autres informations qui pourraient vous être utiles

Normalement, les diviseurs de débit ont des cylindrées identiques, mais dans certains cas particuliers, vous pouvez avoir besoin d’un diviseur avec des débits différents par section. Si oui, nous pouvons vous aider à choisir le modèle qui convient.

Si au contraire votre projet prévoit l’utilisation avec des vérins à simple effet – lorsque, pendant la descente, il n’y a pas de charge appliquée – vous pourriez avoir besoin d’une version spéciale du diviseur de débit : le diviseur de débit avec moteur. Dans ce cas en effet les vérins ne peuvent pas fournir assez de pression pour mettre en marche les engrenages et donc ils ne peuvent pas rentrer, mais il suffit de raccorder un moteur hydraulique directement au diviseur de débit pour résoudre le problème.

Dans certaines applications, il est utile de pouvoir contrôler la vitesse de rotation des engrenages, pour surveiller les opérations en temps réel. Dans ce cas, la version avec arbre sortant peut être utilisée pour connecter un capteur.

Traduit par Olivier Chalmel

Responsable Technique

Source : Article traduit de notre fournisseur Vivoil :

https://www.vivoil.com/blog/how-to-choose-a-flow-divider/

Vous aimerez aussi lire ces articles

Moteurs hydrauliques Vivoil : guide des options.

Moteurs hydrauliques Vivoil : guide des options.

Nous avons imaginé de nombreuses solutions spécifiques pour rendre nos moteurs hydrauliques encore plus puissants et résistants : 11 options que vous pouvez intégrer dans les Moteurs Hydrauliques Unidirectionnels et les Moteurs Hydrauliques Réversibles de la gamme...

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux